TELETHON – 3 décembre 2022

Comme chaque année, les six associations de la commune se sont associées pour organiser diverses activités au profit de l’AFM – Téléthon.

La journée a commencé, à dix heures, par une petite marche dans le bourg de Marnes, à l’initiative de l’association des Anciens Combattants.

Dans la salle Gilles Baudron, divers objets étaient proposés à la vente ainsi que le pain cuit au four allumé pour l’occasion par des bénévoles de l’association Florilège.
Il était aussi possible de faire un don dans l’urne.

34 personnes ont dégusté le repas proposé (les entrées et les desserts ont été réalisés par des bénévoles des diverses associations ; le plat principal était fourni par l’ACCA).

Grâce à cette initiative, les associations de la commune vont verser 1 168,50 € à l’association AFM-TELETHON.
A titre d’information, les recettes se décomposent de la façon suivante :
Dons : 300 € ; Repas : 380,45 € ; Bourriche : 130,05 € ; Buvette : 49,40 € ; Vente d’objets : 102,60 €.


Eoliennes – Accidents

  • 05 avril 2022, à Saint-Félix-Lauragais (Haute-Garonne) : une pale de 40 m est déchiquetée et reste en partie suspendue à son mât.
  • 03 décembre 2021, à Saint-Agnant-de-Versillat (Creuse) : une pale de 47 m est projetée à plus de 70 m.
  • 21 octobre 2021, à Auchay-sur-Vendée (Vendée) ! la pale d’une éolienne mise en service en juin 2021 ne résiste pas à la tempête et vole en éclat.
  • 12 janvier 2021, à Saint-Georges-sur-Arnon (Indre) : une pale de 11 tonnes se détache et s’écrase au sol. La Nouvelle république laisse entendre qu’il s’agit d’une première en France : www.lanouvellerepublique.fr/indre/commune/saint-georges-sur-arnon/indre-le-crash-d-une-pale-de-l-eolienne-a-saint-georges-sur-ardon-livre-ses-premiers-secrets.
  • 27 juin 2020, à Plémet (Côtes d’Armor) : une pale de près de 20 tonnes se détache d’une éolienne et s’écrase au sol.
  • 24 mars 2020, à Flavin (Aveyron) : une éolienne prend feu dans un champ.
  • 9 décembre 2019, La Forêt-de-Tessé (Charentes) : une pale d’éolienne se brise.
  • 25 juin 2019, Parc de Keruel, à Ambon (Morbihan) : incendie de la nacelle durant trois heures avec sa chute.
  • 23 juin 2019, Boutavent (Orne) : rupture du mât d’une éolienne.
  • 3 janvier 2019, La Limouzinière (Loire Atlantique) : à minuit, un feu se déclare au niveau de la nacelle d’une éolienne. De nombreux débris enflammés tombent au sol. Un feu se déclare au pied de l’aérogénérateur.
  • 1er décembre 2018, à Bouin (Vendée) : lors d’une tempête, le mât d’une éolienne de 60 m de haut se brise en 2.
  • 19 novembre 2018, à Ollezy (Aisne) : rupture d’une pale d’une éolienne. Un morceau de 40 m est au sol dans un champ voisin, à environ 60 m. Un morceau de 18 m de long reste fixé au rotor.
  • 6 novembre 2018, à Guigneville (Loiret) : une éolienne, de 140 m de haut en bout de pale, s’effondre. Des riverains donnent l’alerte. L’inspection des installations classées constate sur site que le mât s’est arraché de sa base en béton.
  • 8 novembre 2017, à Roman (Eure) : le carénage de la pointe de la nacelle d’une éolienne tombe au sol dans un parc éolien. Cette pièce, en matériaux composites, mesure 2 m de diamètre et pèse plusieurs dizaines de kg. Elle supporte une armoire électrique.
  • 27 février 2017, à Trayes (Deux-Sèvres) : les 7 derniers mètres d’une pale d’éolienne de 44 m se sont désolidarisés. Plusieurs fragments de la pale sont projetés jusqu’à 150 m du mât.
  • 7 mars 2016, Calanhel (Finistère) : chute d’une pale. Les gros débris composés de matériaux composites et d’éléments mécaniques métalliques, projetés sur 50 m, sont regroupés pour expertise.
  • 4 janvier 2012, à Widehem (Pas-de-Calais) : tempête, rafales à 110 km/h, les pales d’une des sept éoliennes installées à proximité d’une aire de repos de l’A 16 se brisent ; l’une d’elles est projetée dans un champ à 200 m du mât. (panne d’alimentation électrique survenue vers 2 h ayant empêché la mise en sécurité de l’éolienne, qui n’a pas résisté aux bourrasques.
  • 19 septembre 2010, à Montjoyer-Rochefort (Drôme) : emballement de deux éoliennes et incendie des nacelles (Maintenance en cours, problème de régulation, freinage impossible, évacuation du personnel, survitesse de +/- 60 tpm).
  • 30 mai 2010, à Port la Nouvelle (Aude) : effondrement d’une éolienne : le rotor avait été endommagé par l’effet d’une survitesse. La dernière pale (entière) a pris le vent créant un balourd. Le sommet de la tour a plié et est venu buter contre la base entraînant la chute de l’ensemble.
  • 30 octobre 2009, à Freyssenet (Ardèche) : incendie de la nacelle (Court-circuit faisant suite à une opération de maintenance).
  • 21 octobre 2009, à Froidfond – Espinassière (Vendée) : incendie de la nacelle (Court-circuit dans transformateur).
  • 8 juin 2009, à Bollène (Vaucluse) : coup de foudre sur la pale (Bout de pale d’une éolienne ouvert).
  • 26 décembre 2008, à Raival – voie sacrée (Meuse) : chute de pale.
  • 20 août 2008, à Vauvillers (Somme) : incendie de la nacelle (Problème au niveau d’éléments électroniques).
  • 19 juillet 2008, à Erize-la-Brulée (Meuse) : chute de pale et projection de morceaux de pale suite à un coup de foudre.
  • 11 octobre 2007, à Plouvien (Finistère) : chute d’un élément de la nacelle (trappe de visite de 50 cm de diamètre).
  • 2 mars 2007, à Clitourps (Manche) : un morceau de pale de 4 mètres de long projeté à plus de 200 mètres.
  • 4 décembre 2006, à Bondues (Nord) : une éolienne s’est effondrée sur une zone industrielle .
  • 7 octobre 2006, à Pleyber-Christ (Finistère) : troisième incident  : une éolienne perd une pale.
  • 14 janvier 2006, à St Clether, Cornouailles (Royaume-Uni) : une éolienne s’écrase au sol.
  • 22 décembre 2005, à Montjoyer-Rochefort-en-Valdaine (Drôme) : les pales d’une éolienne se brisent par vent fort, car le dispositif de freinage n’aurait pas fonctionné.
  • 8 juillet 2004, à Pleyber-Christ : second incident  : une autre pale se brise par vent fort.
  • 22 juin 2004, à Pleyber-Christ (Finistère) : premier incident : une pale se brise par vent fort.
  • 20 mars 2004, à Dunkerque (Nord) : une éolienne est abattue par le vent, sans faire d’autres dégâts.
  • 2 janvier 2004, à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) : le mât de 80 tonnes d’une éolienne s’écrase au sol, ne faisant aucun blessé. Une pale est tombée sur la plage, les deux autres ont dérivé sur huit kilomètres.
  • 28 décembre 2002, à Névian (Aude) : une éolienne s’effondre, le système de freinage du rotor n’aurait pas fonctionné

Troc Plantes – 16 octobre 2022

En ce dimanche 16 octobre 2022, après deux jours très arrosés, les conditions métérologiques s’annonçaient sous les meilleurs auspices.
Dès le début de la matinée, les bénévoles de l’association Florilège s’affairaient pour mettre en place le traditionnel Troc’Plantes Troc’Livres dans la prairie du Four à pain.
Sur les tables trônaient toutes sortes de plantes d’extérieur et d’intérieur, sous forme de plants, de graines ou de boutures, mais aussi des légumes dont les fameuses cucurbitacées. Dans le Four, les pains commençaient leur cuisson ; les livres attendaient sagement sur différentes tables. De leur côté, les artistes amateurs de l’Airvaudais plaçaient quelques unes de leurs oeuvres sur les grilles disposées à cet effet. Valérie installait ses marionnettes. Filip installait son stand proposant des plants divers mais plutôt spécialisés dans les plantes aromatiques et médicinales.

Sous un beau soleil d’automne, le public a pu ainsi découvrir les différentes facettes de cette manifestation.
Echanger plantes et livres, mais aussi secrets de jardiniers ou tout simplement se rencontrer et discuter, telle est la philosophie du troc, très appréciée par les visiteurs venus en nombre.

Pour les personnes sensibles aux charmes de la peinture, trois artistes peintres amateurs de l’Airvaudais, Christiane Guillié, Martine Dionneau et Claudie Frémont se sont fait un plaisir d’exposer leurs œuvres et d’échanger sur leurs pratiques.

Les petits et les grands ont pu découvrir, dans la petite maison du terrain du Four à Pain, différents types de marionnettes de l’association FILOUTRI réalisées et animées par Valérie Gentile RAME.

Enfin, pour les férus de littérature, il était possible d’échanger des ouvrages, voire de les emporter moyennnant une modeste obole (bien entendu totalement volontaire).
N’oublions pas les nourritures terrestres : il était possible d’acheter des pains cuits au Four, mais aussi des pizzas et des gâteaux (préparés par les membres de l’association) ainsi que des boissons diverses (à titre indicatif, 160 pains ont été vendus dans la journée aux visiteurs et aux habitants de la commune).

A 15 heures, une quarantaine de personnes (dont une dizaine d’enfants) attentives ont assisté au théâtre d’objets présenté de main de maître(sse) par Valérie Rame : “Le roi des cornichons” et “La princesse des salades”.

En prime, après le spectacle, les petits ont eu droit à un spectacle de marionnettes, toujours par Valérie.

Cette manifestation a permis aux nombreux visiteurs de prendre conscience du charme de la petite commune de Marnes, traversée par la Dive, très connue et pratiquée pour ses sentiers de randonnées, mais souvent réduite à un point de passage par les automobilistes empruntant l’axe Poitiers – Thouars.

Dans la presse régionale : Les amateurs échangent livres et plantes


L’Amitié Marnoise – Pique – Nique – 6 septembre 2022

Après la “coupure covid” (l’édition précédente remonte au 18 juin 2019), l’association a renoué avec son traditionnel pique-nique annuel à l’étang de Guesnes.
Profitant de conditions météorologiques idéales, la demi-journée a commencé par l’apéritif … Ensuite, des denrées plus substantielles sorties des paniers ont permis à tout à chacun de se sustenter.

L’après-midi s’est poursuivie par les activités classiques des seniors : rummykub lettres, belote et … une petite pétanque …


Florilège – Randonnée pédestre – 21 août 2022

Après la canicule des jours précédents, toutes les conditions météorologiques (température douce, légère couverture nuageuse) étaient réunies pour la randonnée pédestre annuelle organisée par l’association.
158 personnes, venues pour la plupart des environs, mais aussi de bien plus loin, ont pris le départ du terrain du pigeonnier avant de s’élancer sur les sentiers de la Dive.

Les marcheurs ont parcouru la campagne marnoise, sur trois parcours bien balisés de 8, 13 et 17 km . Les deux ravitaillements, avec des produits locaux, ont séduit.

Comme pour chaque manifestation, le four à pain, situé dans la prairie du même nom et point final de la randonnée, avait été allumé par les membres de l’association. Plus de 200 pains cuits à l’ancienne ont ainsi été vendus aux participants, aux habitants de la commune et des communes voisines ainsi qu’aux personnes de passage.

Après avoir apprécié les effluves de feu de bois et de pain chaud, les participants ont pu déguster un apéritif bien mérité.

La journée s’est terminée par un pique-nique convivial ou le partage était le maître-mot : une belle journée appréciée de tous.

Dans la presse régionale :


Marché des producteurs – 29 juillet 2022

Pour la première fois, les associations de Marnes et la municipalité ont organisé, à partir de 16 h 30, un marché des producteurs.

Grâce à l’action des bénévoles, tout était fin prêt …

Une vingtaine de producteurs étaient présents.

Le public a pu s’informer et faire d’amples emplettes.

La buvette a été prise d’assaut …


En fin de journée, les 180 personnes inscrites ont pu ensuite déguster le repas proposé (paëlla royale faite sur place, fromage et tartelette) …

Dans la presse régionale :